Limmoworld.com » Le coin des astuces » Maison de retraite : pourquoi les prix sont-ils à la hausse ?

Maison de retraite : pourquoi les prix sont-ils à la hausse ?

Une maison de retraite est un établissement qui a pour but d’accueillir les personnes âgées, dans le cadre d’un hébergement permanent ou temporaire. En France, on compte aujourd’hui plus de 7 000 établissements d’hébergement pour personnes âgées, et pourtant c’est loin d’être suffisant ! D’après les statistiques, le nombre de personnes de plus de 80 ans va atteindre les 7 millions dans 25 ans. Il faudra alors faire face à cette pénurie. Des problèmes au niveau des établissements d’aide aux personnes âgées, il en existe déjà beaucoup !

Alors quels sont les problèmes que rencontrent les résidents ?

Actuellement, une maison de retraite coûte environ 2 000 €; pour un résident. Quand on sait que la moyenne des retraites en France est de 1 000 €;, ce chiffre est exorbitant !

L’état dépense en moyenne 1 600 €; par mois et par résident, ce qui en principe recouvre les soins, les médicaments, les aides-soignants et les médecins, mais il n’en demeure pas moins que beaucoup d’aspects sont négligés, et le bien-être de ces personnes en est fortement impacté.

Au-delà du prix, les maisons de retraites ont souvent été signalées par les organismes de répression des fraudes. Diverses raisons ont été évoquées; parmi les plus graves on retrouve :

  • Maltraitance physique : se définit comme tout acte pouvant causer des blessures; elle peut aller de la simple bousculade, jusqu’aux coups en passant par les gifles, les brûlures, la séquestration, etc.

Bien que rare, ce type de maltraitance reste tout de même présent, en partie en raison d’un manque de surveillance du personnel.

À noter que le code pénal prévoit des sanctions pour ce genre de délits : de 700 €; d’amende à 15 ans d’emprisonnement.

  • Abus de faiblesse : peut être caractérisé par la violence morale (comportement ou propos agressifs), chantage financier, sexuel, négligence, etc.

Les personnes âgées étant affaiblies physiquement et isolées socialement, elles sont plus concernées par ce genre d’abus.

  • Tromperies : un décalage entre les prestations promises et la réalité du terrain, et, ou, entre le prix affiché et le prix proposé.

La maison de retraite est-elle la seule option ?

Si vous avez besoin d’aide pour vos tâches quotidiennes : nettoyage, cuisine, soins, courses, toilette, etc vous pouvez envisager de faire appel à :

Une auxiliaire de vie (ou un service de soins infirmiers), qui s’occupe de veiller à votre confort et votre santé. De plus ces prestations sont souvent totalement remboursées par l’assurance maladie.

Une famille d’accueil : un environnement plus humain, mais malgré tout très encadré par le système juridique; la personne accueillie devra obligatoirement disposer d’une chambre d’un minimum de 15 m2 et des sanitaires à proximité.

D'autres articles dans notre monde :